ETIAGE, LE BESOIN EN EAU AUGMENTE : LA PLUIE ARTIFICIELLE, UNE DES ALTERNATIVES ADOPTEES PAR LA JIRAMA ET LE MINISTERE DE L’EAU

L’opération de déversement de la pluie artificielle à Fianarantsoa a débuté, hier. Les résultats sont attendus dans les trois jours qui viennent.

La JIRAMA travaille sans relâche dans la recherche de solutions pour alléger les souffrances liées à l’approvisionnement en eau. Le ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène lui tend la main pour y parvenir. En cette période d’étiage, le besoin en eau augmente. A cela s’ajoute les effets des changements climatiques et l’insuffisance des précipitations, engendrant le tarissement des sources en eau. La ville de Fianarantsoa en est une des plus touchées car seule une station de traitement sur les trois existantes (Ankidona, Tombana et Vatosola) est, actuellement opérationnelle.  

Des mesures d’urgences ont été prises afin d’assurer le ravitaillement en eau :

  • Installation de 25 bonbonnes dans toute la ville
  • Déploiement de cinq camions citernes pour le ravitaillement de ces bonbonnes et le ravitaillement direct dans les zones qui ne disposent pas encore de bonbonnes
  • Lancement de l’opération de dragage dans le lac Antarambiby
  • Les techniciens de la JIRAMA sont à pied d’œuvre dans la prospection de forages de proximité 

Par ailleurs, à travers la JIRAMA et le MEAH, l’Etat a décidé de provoquer de la pluie pour augmenter le niveau des sources en eau. D’après la Direction générale de la météorologie, toutes les conditions sont réunies, dans les trois jours qui viennent pour verser de la pluie. C’est la raison pour laquelle, une délégation conduite par Ladislas Adrien Rakotondrazaka, Ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène et Rivo Radanielina, Directeur général par intérim au sein de la JIRAMA s’est rendue à Fianarantsoa pour constater les résultats.

Des solutions pour le long terme

Des solutions pérennes sont également en cours d’exécution afin de résoudre ce problème lié à l’alimentation en eau dans la ville de Fianarantsoa dont le rehaussement du barrage d’Ankidona. Les travaux de génies civils sont achevés. La JIRAMA est en train de lancer l’appel d’offre pour les équipements hydraulique.

Pour Antananarivo et ses environs, Le DG p.i de la JIRAMA a annoncé la continuité des efforts initiés :

  • Sept sur les huit stations de traitement d’eau conteneurisée ODIS d’une capacité de 100m3 heure ont été installées à Tanjombato, Ankadindratombo, Mandikanamana, Bemasoandro, Antanimenakely, Ambohipanja et Ampirika. Il ne reste plus que celle à Ivato.
  • Les équipements de la station de traitement supplémentaire de 40 000m3 jour à Mandroseza sera bientôt achevé
  • 22 km de conduites vétustes et fuyardes ont été remplacées
  • Le nombre des zones rouges en termes d’accès à l’eau dans la capitale et ses environs est passé de 90 à 23

Le ravitaillement en eau par camions-citernes sera ainsi renforcé, les équipements de la station de traitement d’eau supplémentaire à Mandroseza seront achevés tout comme l’unité de traitement d’eau conteneurisée à Ivato. Le remplacement des conduites vétustes et fuyardes va continuer.