JIRAMA – Transition énergétique : Coup d’envoi du projet SAHOFIKA

L’Etat Malagasy et le Consortium NEHO ont procédé à la signature du projet SAHOFIKA. Près d’1,6 millions de foyers, soit environ 8 millions de personnes en seront les bénéficiaires.

La JIRAMA, sous tutelle du ministère de l’Energie et des Hydrocarbures (MEH) s’active dans la mise en œuvre du Velirano N°2 du Président de la République qu’est de « fournir à tous de l’Eau et de l’Electricité. Dans cette optique, l’Etat Malagasy, représenté par Andry Ramaroson, Ministre de l’Energie et des Hydrocarbures et Rivo Radanielina, Directeur général par intérim au sein de la JIRAMA, et le Consortium NEHO ont procédé à la signature du contrat de concession et d’achat d’énergie de la centrale hydroélectrique de SAHOFIKA, le 15 novembre, au Palais d’Etat d’Iavoloha.

Dotée d’une capacité de 192 à 300 MW, SAHOFIKA sera « la plus grande centrale hydroélectrique du pays », comme l’a souligné Andry Rajoelina, Chef de l’Etat ayant honoré de sa présence la cérémonie de signature. Le site se trouve à 140 km d’Antananarivo et à 70km d’Antsirabe. Elle alimentera 1,6 millions de foyers, soit environ 8 millions de personnes situées sur le Réseau Interconnecté d’Antananarivo (RIA).   

Dans la même foulée, le protocole d’accord relatif à la deuxième phase du projet de renforcement et d’interconnexion des réseaux de transport d’énergie électrique à Madagascar (PRIRTEM 2) a également été signé. Ce projet vise l’interconnexion des trois grands réseaux électriques de Madagascar, à savoir Antananarivo, Toamasina et Fianarantsoa. Ceci en vue de fiabiliser la fourniture en électricité, de faciliter l’intégration des centres de production et de contribuer à réduire le coût de la production d’énergie électrique.