Redressement de la JIRAMA: Le ratissage d’électricité/eau s’intensifie

La lutte contre les vols d’électricité et d’eau est une des stratégies adoptées pour le redressement de la JIRAMA. Plusieurs irrégularités ont été constatées, engendrant d’énormes pertes à la société.

Un agent de la JIRAMA en train de déposer un compteur suspecté de fraude

La JIRAMA renforce le ratissage d’électricité/eau dans la capitale et dans les régions, suite à la création d’une Direction spécialisée dans le domaine. En une semaine, deux branchements clandestins ont été découverts. Le premier à Marohoho Tsimbazaza est un branchement clandestin d’eau. Le second démasqué à Ambohimitsinjo Antsiranana est un branchement en électricité parasite sur 17 autres ménages.
De Janvier à Mai dernier, 506 visites ont été effectuées pour l’électricité. 167 irrégularités ont été constatées dont 109 cas de fraudes et 58 cas de vols. Le manque à gagner de la JIRAMA durant cette période s’élève à 282 775 072 Ariary, rien que pour l’électricité. Concernant l’Eau, 972 visites ont été effectuées et 362 anomalies sont constatées, engendrant une perte de 349 191 181 Ariary.
Les dirigeants de la JIRAMA réitèrent leur appel à la collaboration de tous dans la dénonciation de toute malversations. Ces dénonciations, qui resteront anonymes, peuvent être faites au numéro vert 35 47, par message privé à la page Facebook Jirama Ofisialy ou auprès des autorités. Les dirigeants de la JIRAMA ne feront preuve d’aucune tolérance envers les auteurs de malversations qui engendrent des pertes énormes à la société.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.